les succès des filles de Bouriatie

bouriate

"Les femmes peuvent tout faire" 

Au cours des trois dernières décennies, le monde a changé globalement, les normes sociales sont devenues différentes, les gens, en particulier les femmes. Aujourd'hui, la femme n'est plus seulement la gardienne du foyer et l'inspiration pour le succès de son homme, la femme d'aujourd'hui veut se réaliser, être autonome et réussir.

De plus en plus de femmes deviennent des cadres supérieurs d'organisations, elles créent elles-mêmes des entreprises, prennent des positions actives dans la société, se fixent des objectifs, s'épanouissent et connaissent des succès vertigineux. Mais qu'est-ce qui se cache derrière tout cela et quel est le portrait d'une femme moderne ?

Pour répondre à cette question, à la veille de la Journée internationale de la femme, la rédaction du site lance une série d'articles hebdomadaires "Les femmes peuvent tout faire". Nous avons pris contact avec certaines des femmes les plus prospères de Bouriatie et leur avons posé des questions pour découvrir le secret de la réussite de la femme moderne.

Notre première héroïne était Ekaterina Kadilova, 31 ans, directrice du développement de la station de radio "mCm" 88,8 fm à Ulan-Ude.

Dans le passé, elle a été responsable des relations publiques, chef du département de promotion, directrice du développement dans différentes entreprises d'Oulan-Oudé. Elle est cofondatrice du Collaboration Children Center et enseigne la théorie de la résolution inventive des problèmes. Après avoir fermé le centre pour enfants, Ekaterina ne s'est pas embrouillée et est passée à une toute autre sphère de réalisation de soi. Elle est actuellement directrice du développement de la station de radio mCm 88,8 fm à Ulan-Ude.

Quelles sont les principales victoires dans votre vie, y compris sur le plan professionnel ? Sont-ils difficiles pour vous ?

Chaque jour, je conduis ma voiture, je vais au travail, je bois du café, je communique avec mes collègues, j'optimise les coûts, j'apporte de l'argent à l'entreprise, j'organise des événements, j'envoie des contrats, des factures, des reçus. J'imagine des promotions, des campagnes publicitaires pour les annonceurs de la radio mCm 88,8 fm, je rédige des plans de promotion et de développement. Et chaque pas que je fais, tant au niveau domestique que professionnel, est déjà une grande victoire. Il est difficile d'isoler une chose en particulier. Et je ne le veux pas. J'aime gagner tous les jours. Et s'il y a plusieurs grandes victoires dans une journée, cela signifie qu'elles sont faites avec plaisir. Et s'il y a du plaisir, il n'y a pas de défi.

Qu'est-ce qui vous a aidé à remporter ces victoires ? Quels sont les secrets de votre réussite ?

Il n'y a pas de secrets. Il existe des règles personnelles :

-N'ayez pas peur.

-Savez-vous une question : que se passe-t-il si je change les règles du jeu, si je prends une décision inattendue, si je prends des responsabilités, si je prends des risques, etc.

-Apprendre des meilleurs

-Anticiper les développements futurs et le comportement des autres

-Se donner toujours une chance de s'attaquer à l'impossible

-vous fixez des objectifs irréalisables, vous obtiendrez alors des résultats au moins parfaits à 100

-avoir l'air bien

Qui était/est votre point de référence ou votre idole dans la vie, que vous admirez. Et pourquoi ?

Ce sont mes proches. Par exemple, ma grand-mère. La grande et puissante Galina Borisovna. Elle sait comment se sortir de toutes les situations, gagner de l'argent à partir de rien, atteindre ses objectifs dans les négociations, et a toujours l'air en pleine forme. Aujourd'hui, elle a 73 ans, elle est toujours en activité et élève sa petite-fille qui est une excellente enfant à elle seule.

Mon père. L'oiseau phénix. En regardant l'exemple de sa vie, on comprend que même après 50 ans, on peut bouleverser la vie et repartir à zéro. Et de commencer de telle manière que les jeunes seraient jaloux. C'est lui qui m'a appris à ne pas avoir peur de rien.

Bien sûr, maman. Une femme qui a toujours un plan "B" et une poitrine d'optimisme. Une femme propriétaire sensible et un "requin" (dans le bon sens) dans les affaires.

Mon mari. Un homme qui sait travailler aussi bien avec ses mains qu'avec sa tête. Un homme qui n'a pas peur des responsabilités, un homme qui peut gérer les gens, les événements, l'argent. Et surtout, il me soutient en tout. Il me semble que même si je me réveille un matin en disant : "Dima, j'ai décidé de devenir pilote d'avion", il me répondra : "D'accord, comment puis-je vous aider ?

Quelles sont les qualités que doit posséder une femme pour réussir dans la vie ?

Cela dépend du succès qu'une femme cherche à obtenir. Mais si l'on parle des qualités de base, c'est 100% de sagesse, de courage et d'optimisme.

Vous avez dit "sagesse", et qu'entendez-vous par ce concept ? Après tout, pour beaucoup, la sagesse est quelque chose qui vient avec l'expérience, mais où la trouver quand on commence à faire ses premiers pas ?

La sagesse est l'expérience de la vie. Lorsque j'ai commencé à travailler, j'avais déjà une expérience de mes parents et amis - suffisante pour éviter certaines erreurs et mauvaises actions. Ainsi, chaque personne est sage, l'essentiel est de savoir si elle applique sa sagesse ou non. 

Quels conseils donneriez-vous aux filles et aux femmes qui ont décidé de se lancer sur la voie du succès à l'approche des vacances ?

Tout d'abord, je recommande de se détendre et de s'amuser, de recevoir des cadeaux et des félicitations ! Et sur la voie du "succès", quelle que soit l'interprétation que l'on en fait, il est important de croire en soi. Entièrement. Ne doutez pas des décisions que vous prenez. N'ayez pas peur d'assumer la responsabilité des erreurs que vous commettez. Ils le seront ! Mais ce sont les vôtres, donc ils peuvent même les aimer et apprendre quelque chose. Je vous recommande également d'obtenir un soutien. C'est cool d'avoir des gens autour de soi qui ont plus confiance en vous que vous ne le faites vous-même. Et je vous suggère fortement d'arrêter si vous réalisez que vous ne voulez plus faire ce que vous faites. Je l'ai fait 100 fois et je ne l'ai pas encore regretté.

Vos félicitations ou vos souhaits aux filles et aux femmes pour le 8 mars ?

Je souhaite que les femmes restent une femme dans toutes les conditions professionnelles. Cela ne signifie pas que si vous travaillez à la machine, vous devez vous tenir sur des talons hauts et dans une robe. Il suffit de ne pas perdre la sagesse, la douceur, la souplesse d'esprit et la tendresse, que la nature a généreusement accordées à chacun d'entre nous. Je vous souhaite de ne pas oublier non seulement de faire l'expérience de la vie et de vous efforcer de "réussir", mais aussi de pouvoir vous détendre et profiter de chaque jour qui passe.